Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous

Catégorie CorrespondancesCorrespondances

Nombre de pages

Date de publication

Version eBook

Vente papier

Texte intégral

Licence

Avertissement

Langue

Recherche avancée
100%
cover 0 J'aime - 427 pages

5 ans d'amitié Internet

de Idir Ait Mohand, proposé par Idir Ait Mohand - il y a 1 mois - 10 lectures

Comment deux personnes qui ne se sont jamais rencontrées, ont-elles réussi à tisser des liens qui vont au-delà d’une simple amitié ? Comment deux étrangers ont-ils fait pour surpasser leurs différences et devenir deux compagnons inséparables ? Comment peut-on se sentir unis par des sentiments qui transcendent les idées reçues ? C’est autant de questions que, moi-même et Salaber, nous nous posons...

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 1 pages

Rejoins-moi

de Pepita, proposé par PepitaL - il y a 1 an - 507 lectures

Détends-toi...

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 0 J'aime - 2 pages

Lettre à Aurore / 4

de Kham, proposé par kham - il y a 3 ans - 1 352 lectures

Que de jours passés sans vous écrire. Il me semble avoir été happé par le temps, n’avoir pas vécu plus d’une heure depuis ma dernière lettre. Mais laissez-moi vous décrire la maison où je me suis réfugié tout ce temps afin de fuir un monde qui m’accable autant par ses hérésies que par ses mensonges.

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 2 pages

Lettre d'un Vampire au-dessous de tout soupçon II

de Kham, proposé par kham - il y a 3 ans - 1 273 lectures

C’est avec un plaisir non dissimulé que je constate votre indulgence, et même votre intérêt notoire à mon égard. J'ai en effet le pouvoir de lire vos pensées, de sonder et d'apprécier vos désirs les plus vils, les plus abjects, les plus ignobles, de pénétrer vos souhaits les plus infâmes et les plus détestables au goût des humains.

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 1 pages

A cet amour imaginaire

de ceuran aurore, proposé par auroreceuran - il y a 3 ans - 980 lectures

je ne dois pas pleurer, je suis faite pour sourire je bercerai ton cœur sur les flots de mes larmes je te dirai non quand je penserais oui Je me plaindrai de ces choses mal acquises Mais je ne te soufflerai plus des "je t'aime" Qui se traînent à mes pieds pour ne pas les abandonner J'ai plonger dans tes yeux que je trouvais merveilleux, Dans l'abîme de ce profond regard, une...

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 6 pages

Lettre à Hamza Brahmi.

de Melina Nilles, proposé par Melina Nilles Editions - il y a 4 ans - 4 798 lectures

"Vous pouvez également suivre l'évolution de mon aventure depuis le départ, le 02 octobre 2008, sur mon ancien blog sur lequel je ne parviens plus à poster : human-brother.blogspot.com. J’ai également posté sur facebook des photos et quelques observations reflétant mes états d’âme. Et, si Dieu me permet de poursuivre la quête et l’exploit sportif, je publierais sur ce nouveau blog, qui sans...

Accessible à tous Vente papier Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 0 J'aime - 4 pages

ôde à la femme

de johannsoul, proposé par johannsoul - il y a 4 ans - 1 035 lectures

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-ND
100%
cover 0 J'aime - 26 pages

Correspondances

de Célia31, proposé par cece31 - il y a 5 ans - 2 249 lectures

Courte correspondance pendant la seconde guerre mondiale

Accessible à tous Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 4 pages

L'innocence.

de josephamaria, proposé par josephamaria - il y a 5 ans - 998 lectures

la douleur des mots.

Accessible à tous Vente papier Langue Creative Commons BY-NC-ND
100%
cover 1 J'aime - 2 pages

Lettre à Aurore / 2

de Kham, proposé par kham - il y a 5 ans - 819 lectures

On dit de moi que je suis capitaine courageux et que la plus impétueuse des tempêtes ne pourrait me prêter la moindre frayeur. Peut-être est-ce à moitié vrai. Mais qu'en est-il de ces remous intérieurs qui me remuent l'esprit une fois la nuit tombée? lorsque je me retrouve comme un pauvre Robinson endeuillé de son fidèle Vendredi. Laissez-moi vous le redire encore, Aurore. Ma joie fut à son...

Accessible à tous Langue Creative Commons BY

Mise en avant Mise en avant