Cliquez-ici pour être banni
Bonjour. Connectez-vous

ForumForum

Forum / InLibroVeritas / InLibroVeritas time-line / ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
loader
Auteur
Message
chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 21 Nov 2014, 15:33

 

Si vraiment c’est gratuit, j’entends par-là, complètement gratuit ! … Foncez, vous verrez bien.

Un élément me chagrine : les 10% reversés. Contrairement à ce que prétend Daniel Maillard, 10% c’est bien payé de la part d’un éditeur qui publie à ses risques financiers. Aujourd’hui on flirte plutôt avec les 8%. On peut aussi reverser à l’auteur 100% des ventes après lui avoir fait débourser entre 1500 et 3000 €. Qui peut se targuer d’avoir récupéré en droits d’auteur une pareille somme ? Dans le langage courant ça s’appelle : se faire entuber.

Je vais conclure par un constat encore plus terrible :

Internet et sa fulgurante rapidité à inonder la planète, autorise tout et à tout le monde sans le moindre discernement. La toile est envahie d’auteurs, d’artistes, de chanteurs, de compositeurs, etc. qui s’autoproclament en chassant d’un revers de main le jugement de leurs pairs. Ecrire un livre est une épreuve qui doit être sanctionnée. A cet égard ILV est essentiellement composés d’auteurs pour la plupart obsédés par leurs propres œuvres. Seul l’avis de parfaits inconnus qui n’ont aucun a priori positif ou négatif, à offrir ou à opposer, compte. Et s’ils doivent de surcroît mettre la main à la poche (éditeurs), c’est l’idéal. A ce stade : ça passe ou ça casse. 

dmaillard
(membre)
Auteur
Inscription : 06 Mar 2013
Messages : 116
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 00:53

Sortir un livre en espérant un travail irréprochable, tout en n'excluant pas l'erreur des cinq coquilles, n'est pas ce que j'appelle être exigeant, c'est surtout faire preuve de respect envers ses lecteurs. Remettre un texte et ce le voir rendre avec de nouvelles fautes, ce n'est pas vraiment du professionnalisme non plus. Après chacun se crée son propre parcours et apprendra ou non de ses erreurs, mais au moins vous avez un avis sur cette maison d'édition qui date de moins de trois mois. Je souhaite sincèrement que pour vous cela se passe bien, mais au moins l'information est lue.

10 % sur un livre à 6.50 ( je prends l'exemple de mon tome 1 ) cela fait 65c d'euro. Il faut savoir qu'une maison d'édition comme Vaugirard en propose 85c pour un livre de poche et elle peut monter jusqu'à 1.20. Pour un grand format vous multipliez le tout par deux, soit 1.70 et 2.40. J'ai refusé sept maisons d'éditions parisiennes à cause du coût demandé à compte d'auteur, mais elles étaient toutes dans cette tranche de prix, jamais en dessous. 10 %, ce n'est pas si bien payé que ça, surtout si les frais de livraison sont à votre charge comme c'est souvent le cas.

Personnellement, je pourrais déjà signer chez un éditeur de ma région, mais comme j'écris avant tout pour me faire plaisir, j'ai décidé de tout faire seul.

 

Auteur
Inscription : 07 Juil 2014
Messages : 5
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 12:20

"Remettre un texte et ce le voir rendre avec de nouvelles fautes"

Là vous en avez fait une autre :

C'est "se" et non "ce".

Inutile de me remercier !

 

Auteur
Inscription : 15 Juin 2011
Messages : 14
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 12:59

Personne n'a cité BoD (Book on Demand) comme éditeur, alors qu'il est certainement, en Europe, le plus professionnel de tous.

Ce n'est pas un éditeur à compte d'auteur, ni un éditeur à compte d'éditeur. Vu les prix très bas, c'est plutôt de l'auto-édition. On peut aussi se faire aider pour l'édition et pour la confection de la converture, comme il se doit, moyennant paiement.

Le tarif de l'auto-édition inclut l'ISBN et le dépôt à la BNF. De plus, l'ouvrage est référencé sur tous les sites Web.

Il y a des frais de garde et de référencement annuels, modiques. La vente d'un seul exemplaire suffit habituellement à les rembourser et à s'en affranchir.

Les qualités d'impression et de reliure sont au top, et n'ont rien à envier à celles d'imprimeurs de grandes maisons d'édition. 

chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 14:11

Et comment se nomme l’attaché de presse dont le rôle est indispensable à la promotion d’un livre ? Durand ? Duchmol ? Ou peut-être : Louis Jmepromotionnetoutseul ?

J’y renonce. Après tout si vous avez du fric à foutre à la poubelle… 

dmaillard
(membre)
Auteur
Inscription : 06 Mar 2013
Messages : 116
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 14:44

Sans agent, je ne pense pas que cela soit faisable, les libraires sont plutôt frileux sur le démarchage par auteur et leurs marges ne sont pas rentables pour un particulier. Faire l'impasse sur la version papier et vendre seulement en PDF reste ce qui engendre le moins de frais. Mais le plaisir de lire n'est pas le même en ce qui me concerne. Finalement, tout est fait pour museler l'écrivain qui n'a pas les reins financiers assez solides pour percer.

Auteur
Inscription : 07 Juil 2014
Messages : 5
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 16:16
chronos a écrit :

Et comment se nomme l’attaché de presse dont le rôle est indispensable à la promotion d’un livre ? Durand ? Duchmol ? Ou peut-être : Louis Jmepromotionnetoutseul ?

J’y renonce. Après tout si vous avez du fric à foutre à la poubelle… 

Si vous écrivez pour gagner de l'argent, autant arrêter tout de suite et faire autre chose.

Le seul but noble de l'écriture est d'être lu. Et Internet le permet à moindre frais. L'impression papier permet seulement de se faire plaisir, et tout plaisir a un coût, aussi minime soit-il.

chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 16:44

Ok, je m’incline. Je n’avais pas compris que vos ambitions étaient limitées. Les miennes sont peut-être démesurées. L’avenir le dira.  

chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 16:52
Louis Bienvenu a écrit :
chronos a écrit :

Et comment se nomme l’attaché de presse dont le rôle est indispensable à la promotion d’un livre ? Durand ? Duchmol ? Ou peut-être : Louis Jmepromotionnetoutseul ?

J’y renonce. Après tout si vous avez du fric à foutre à la poubelle… 

Si vous écrivez pour gagner de l'argent, autant arrêter tout de suite et faire autre chose.

Le seul but noble de l'écriture est d'être lu. Et Internet le permet à moindre frais. L'impression papier permet seulement de se faire plaisir, et tout plaisir a un coût, aussi minime soit-il.

On m'a tenu ce discours pour le dessin alors que j'avais huit ans. J'en ai fait mon métier pendant trente cinq ans en travaillant pour les plus grandes agences qui sont aussi les plus exigeantes. Je compte bien remettre ça avec l'écriture. Vous y voyez un inconvénient ?

Auteur
Inscription : 07 Juil 2014
Messages : 5
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 19:00

"On m'a tenu ce discours pour le dessin alors que j'avais huit ans. J'en ai fait mon métier pendant trente cinq ans en travaillant pour les plus grandes agences qui sont aussi les plus exigeantes. Je compte bien remettre ça avec l'écriture. Vous y voyez un inconvénient ?"

Non, pas le moins du monde !

Bon courage !

 

chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 22 Nov 2014, 19:34
Louis Bienvenu a écrit :

"On m'a tenu ce discours pour le dessin alors que j'avais huit ans. J'en ai fait mon métier pendant trente cinq ans en travaillant pour les plus grandes agences qui sont aussi les plus exigeantes. Je compte bien remettre ça avec l'écriture. Vous y voyez un inconvénient ?"

Non, pas le moins du monde !

Bon courage !

 

Vivre de son art est un délice que je souhaite à tout le monde. 80% des personnes interrogées plébiscitent ce constat. Les 20% restants sont des frustrés ou des défaitistes.

Auteur
Inscription : 15 Juin 2011
Messages : 14
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 23 Nov 2014, 13:42
chronos a écrit : 

Vivre de son art est un délice que je souhaite à tout le monde. 80% des personnes interrogées plébiscitent ce constat. Les 20% restants sont des frustrés ou des défaitistes.

Certes, mais combien y arrivent effectivement ? 1 sur 100, 1 sur 1000 ?

Si vous y avez réussi avec le dessin, il n'est pas évident que vous y réussissiez aussi bien avec la littérature. Mieux vaut avoir autre chose à côté !

Vous n'êtes apparemment ni frustré ni défaitiste, non… vous êtes simplement naïf.

Ce que tout le monde ici vous pardonnera, je pense, bien volontiers. 

Mis à jour le : 23 Nov 2014, 13:43
chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 23 Nov 2014, 15:31
Ariel Prunell a écrit :
chronos a écrit : 

Vivre de son art est un délice que je souhaite à tout le monde. 80% des personnes interrogées plébiscitent ce constat. Les 20% restants sont des frustrés ou des défaitistes.

Certes, mais combien y arrivent effectivement ? 1 sur 100, 1 sur 1000 ?

Si vous y avez réussi avec le dessin, il n'est pas évident que vous y réussissiez aussi bien avec la littérature. Mieux vaut avoir autre chose à côté !

Vous n'êtes apparemment ni frustré ni défaitiste, non… vous êtes simplement naïf.

Ce que tout le monde ici vous pardonnera, je pense, bien volontiers. 

C’est presque mot pour mot ce que m’a opposé un de mes détracteurs pour me décourager, peu avant mon entrée à l’école de dessin. Je lui ai répondu, je crois : le courage et la ténacité c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas on s’écrase.

Ah ! Oui : Il faut aussi avoir un minimum de talent et d’imagination. Surtout d’imagination !

dmaillard
(membre)
Auteur
Inscription : 06 Mar 2013
Messages : 116
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 24 Nov 2014, 17:00

Comme dirait jadis ma mamie : "il vaut mieux essayer et se planter que de ne rien faire du tout." Il est amusant de voir que tout comme Chronos, j'ai débuté par une carrière de Graphiste.

chronos
(membre)
Auteur
Inscription : 12 Aoû 2010
Messages : 351
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 24 Nov 2014, 20:18

Que voilà de sages paroles ! C’est peut-être normal, on fait le même boulot !

Quand on tente la grande porte c’est beaucoup de déboires pour peu de résultats, je vous l’accorde. Mais c’est le parcours qui compte ! « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ! » Disait l’autre, et il avait raison. Refuser le challenge c’est rendre les armes avant même qu’elles aient servi. En voir certains claquemurés dans leur espace respectif en attendant le client, me déglingue ! J’en ai vu qui vendaient des œuvres de trois pages… Oui, vous avez bien lu : trois pages !

Je préfère encore Phiphi-la-mitraille (qu’a remis ça en faisant des émules) ou Susie-la-voyante qui confond ILV avec LeBoncoin. 

garry7778899
(membre)
Auteur
Inscription : 13 Jan 2017
Messages : 16
Sujet du message : ILV-EDITION FERMETURE DEFINITIVE
Lien permanentposté le : 13 Jan 2017, 09:07

very cool rock worth reading about it, and you yourself want to have a dog Caucasian Shepherd 

Retour en haut